La crise multidimensionnelle qui secoue Haïti depuis plusieurs années et qui a connu une nouvelle dimension ces derniers jours, sera au centre des échanges qui auront lieu à Kingston, entre les dirigeants de la CARICOM, des représentants de l’ONU, de l’OEA et de l’UE, entre autres.

« Haïti est aujourd’hui dirigée par les gangs. C’est quelque chose que nous ne pouvons pas laisser continuer », a déclaré dimanche l’ambassadeur Bob Rae, qui croit que la communauté internationale doit agir en Haïti, en tenant compte de la détérioration de la situation.

Dans un mesage sur X, ce lundi, le porte-parole du Département d’Etat, Matthew Miller, a confirmé la participation du chef de la diplomatie américaine à cette réunion. « Antony Blinken se rendra aujourd’hui à Kingston, en Jamaïque, pour rencontrer les dirigeants de la CARICOM afin de faire face à la crise politique et sécuritaire en Haïti », a écrit M. Miller.

Alors que la CARICOM attendait des acteurs haïtiens une proposition de sortie de crise qui définirait la période post-Ariel, les protagonistes ne sont pas parvenus à une option consensuelle unique. Les propositions pleuvent, et le destin du pays risque d’être décidé à l’international.

Selon le vice-président de Guyana, Bharat Jagdeo, les participants à cette rencontre vont essayer de ramener l’ordre et redonner confiance au peuple haïtien. Prendront part à cette réunion décisive les Premiers ministres de Guyana, Barbade, Jamaïque, Grenade, Saint Vincent et Grenadines, Dominique, entre autres.

The post Importante réunion sur la crise haïtienne prévue ce lundi en Jamaïque appeared first on Haiti24.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *