Compte tenu du fait que l’installation du Conseil aurait potentiellement lieu à la Primature remet en question sa légitimité et son appellation. Est-il encore approprié de parler de Conseil Présidentiel dans ce contexte, ou devrait-on plutôt le considérer comme un Conseil des Ministres ? Cette situation rappelle celle où un président élu serait installé à la primature en lieu et place du palais national, ce qui soulève des doutes sur la validité de ses actions et sur la stabilité politique du pays. Cette ambiguïté jette une ombre sur la structure et le fonctionnement du gouvernement en transition, alimentant ainsi l’incertitude et l’inquiétude au sein de la population.

En dernier ressort, une question légitime se pose : le Conseil présidentiel, une fois installé à la Primature, attendra-t-il le déploiement de la force multinationale pour prendre possession du Palais national ?

The post Installé à la Primature, le Conseil présidentiel perdra en légitimité appeared first on Haiti24.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *