Le gouvernement au chevet des victimes de la PNH

Le Premier Ministre Garry Conille a rencontré, dimanche les familles des trois policiers de l’Unité Tactique d’Action Globale (UTAG) – Fermitus, Wilken et Clovis – tragiquement assassinés à Delmas 18, le 9 juin. Dans un geste de solidarité et de soutien, le Premier Ministre a promis que des mesures seraient prises pour renforcer le travail des policiers, assurant ainsi une meilleure protection pour ceux qui veillent sur la sécurité publique.

Accompagné du ministre de la Justice, Maître Carlos Hercule, le Premier Ministre s’est également rendu au chevet de Luckson Sanon, un policier de la 19e promotion, blessé il y a deux semaines lors d’une attaque alors qu’il était en service sur la route de Frères. Cette visite a été l’occasion pour Garry Conille de témoigner toute sa solidarité et de réaffirmer l’engagement du gouvernement envers les forces de l’ordre.

« Le gouvernement reste fermement engagé à soutenir et à accompagner les forces de l’ordre dans l’exercice de leurs fonctions », a déclaré le Premier Ministre. « Des efforts continus seront déployés pour garantir la sécurité des policiers et améliorer leurs conditions de travail afin qu’ils puissent mieux protéger la population. »

Cette déclaration intervient dans un contexte de préoccupation croissante concernant la sécurité des policiers en Haïti d’où un rapport du Réseau National de Défense des Droits Humains fait était de plus de 300 assassinats des agents de l’Ordre en moins d’une décennie. Les récents événements, marqués par l’assassinat des policiers de l’UTAG et l’attaque contre le policier Sanon, ont mis en lumière les dangers auxquels sont confrontés les membres des forces de l’ordre dans l’exercice de leurs fonctions.

Le Premier Ministre a insisté sur l’importance de renforcer les dispositifs de sécurité pour les policiers et d’améliorer leurs conditions de travail. « Nous devons assurer que nos forces de l’ordre disposent des ressources nécessaires pour accomplir leur mission. Leur sécurité est une priorité absolue », a-t-il ajouté.

La rencontre avec les familles des policiers décédés et la visite au policier blessé montrent une volonté du gouvernement de rester proche de ceux qui sont en première ligne dans la lutte contre la criminalité et de leur apporter un soutien concret. Le Premier Ministre Garry Conille et le ministre de la Justice Carlos Hercule se sont engagés à travailler ensemble pour élaborer et mettre en œuvre des stratégies efficaces visant à protéger les policiers et à renforcer la sécurité publique en Haïti.

Marvens Pierre

The post Le gouvernement au chevet des victimes de la PNH appeared first on METROPOLE.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *