Selon le média dominicain CDN37, le chef du gouvernement se trouvait ce mardi à bord d’un avion privé qui a décollé d’un aéroport de New Jersey, aux États-Unis. Il n’a pas pu atterrir dans un aéroport du territoire voisin.

« Une source tout à fait crédible a confirmé à CDN que le Premier ministre haïtien est arrivé dans l’espace aérien depuis l’aéroport de Teterboro dans le New Jersey, mais que son entrée dans l’espace aérien dominicain ou son atterrissage dans un aéroport dominicain n’a pas été autorisé », a révélé le média dominicain.

« Les informations obtenues par ce média indiquent que l’avion faisait demi-tour, mais son entrée n’a pas été autorisée. Les autorités de sécurité de l’État dominicain ont évalué pendant plusieurs heures, mais finalement elles n’ont pas autorisé Ariel Henry à entrer sur le territoire dominicain », ajouté CDN37.

Lundi soir, les responsables haïtiens ont multiplié les démarches en vue de permettre au locataire de la Primature de regagner son pays. Mais toutes les tentatives se sont révélées vaines, avec la détérioration des conditions sécuritaires qui ont provoqué l’annulation de tous les vols vers et en provenance d’Haïti.

Depuis samedi, M. Henry aurait déjà quitté le sol kényan mais son gouvernement n’a pas indiqué où se trouve le Premier ministre actuellement et quand il devra retourner au pays pour reprendre sa charge à la tête de la Primature.

The post Ariel Henry en grande difficulté, les autorités dominicaines refusent l’atterrissage d’un avion privé qui le transportait appeared first on Haiti24.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *