Le Papjazz festival revient à Port-au-Prince

Nous sommes de retour à la maison,  lance M. Joël Widmaier à propos de l’édition 2024 du Papjazz.  Le Caribe Convention Center sera le principal site de ce festival qui se tiendra du 25 au 28 janvier 2024.
Cette année les organisateurs pourront concrétiser un grand rêve celui du jazz pou timoun. Les enfants, de 6 à 13 ans, pourront participer à des ateliers de musique et arts plastics.  Il s’agit d’un ambitieux projet visant à familiariser les enfants avec le jazz.  Il est important que les enfants comprennent la liberté qu’on trouve dans le jazz,  a laissé entendre Joël Widmaier.
En outre le projet doit s’étendre sur une grande échelle.  Grâce à un partenariat avec le ministère de l’éducation les écoliers seront mis en contact avec la musique, ajoute Milena Sandlers Widmaier.
Dans le même temps les organisateurs s’évertuent à élargir leur public notamment auprès des jeunes.  De nombreux jeunes artistes haïtiens et étrangers seront sur le podium.
Intervenant à l’émission Le Point de Télé Métropole, Joël et Milena ont mis l’accent sur l’effort de rendre le Papjazz accessible à tous.  Un package pour les 4 jours est à 85 dollars américains et les deux deniers  jours sont à 1 000 gourdes chacun. Les after hours seront gratuits au café 36, à la Réserve et au café Latin.
Le Papjazz fait partie du patrimoine culturel haïtien.  Plus de 12 tours opérateurs touristiques de la caraïbe inscrivent le festival comme événement de référence.  Le Papjazz jouit également d’une solide réputation en Europe.
Les organisateurs envisagent d’exporter le projet.  Papjazz on the road est le thème de ce programme phare.
Les organisateurs remercient les partenaires qui ont supporté le festival en dépit du contexte de crise sécuritaire. Des artistes de 8 territoires, notamment Cuba,  Espagne,  France,  Mexique et  Martinique seront présents à cette édition.
LLM / radio Métropole Haïti

The post Le Papjazz festival revient à Port-au-Prince appeared first on METROPOLE.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *